Le Minas Gerais - 1989

L'état du Minas Gerais est une région qui se trouve au sud-est du Brésil,  au nord de Rio de Janeiro.

Sa capitale est Belo Horizonte.

Il se trouve sur des collines qui vont de 300 m à des montagnes qui atteignent plus 1500 m. Parmi les plus connues : la Serra da Mantiqueira, la Serra do Espinhaço et la Serra do Curral.

On y trouve villes coloniales, arts baroques et villes d'eaux.



Les minéraux - dont l'or - sont à l'origine du peuplement et de la richesse de cette ancienne province. Des villes poussèrent comme des champignons sur les traces des chercheurs d'or : Vila Rica (plus tard, Ouro Preto), São João del Rei, Diamantina et bien d'autres.


En 1986, j'ai vu le Brésil à toute vitesse, deux nuits ici, deux nuits là, du nord au sud. Je suis allée à Ouro Preto, à Congonhas, à Mariana où je me souviens qu'on est descendu dans une mine d'or, la Mina da Passagem, elle s'appelle, la plus profonde mine d'or du Brésil, dit-on.


En Avril 1989, je suis repartie au Brésil. Rio de Janeiro, puis de Rio de Janeiro, nous avons pris un bus pour le le Minas Gerais. Il nous a conduit en quelques heures, de jour, à São João del Rei, une très belle ville baroque un peu méconnue par rapport à la célébrité de Ouro Preto.



São João del Rei

São João del Rei est une ville historique. Elle a été fondée au 18 ème siècle et possède un grand nombre de bâtiments de cette époque, dont plus de 70 églises.

C'est dans cette ville qu'est né Tiradentes, le chef de la conjuration Mineira, en 1746.

On y trouve bon nombre de cathédrales et églises
Catedral Basílica do Pilar (1721) - Rosário (1720) - Carmo (1733) - Mercês e Bonfim (1769) - São Francisco de Assis (1774) - Senhor dos Montes Santo Antônio - N. Sra. da Piedade do Bom Despacho (ancienne capela da Cadeia).




On a dormi une nuit à São João del Rei. Nous voulions aller à Ouro Preto, et ça a été un peu compliqué : de São João del Rei il ny avait pas de bus direct. On a pris un premier bus qui nous a conduit à une ville au nom très drôle : Conselheiro Lafaiete. (Conseiller Lafayette !)

Il n'y a rien à y faire, rien à y voir, seulement à attendre l'horaire de départ de notre autre bus. Je me souviens que nous avons passé un bon moment dans une boutique de disques à regarder les disques.

Ouro Preto 

La ville d'Ouro Preto a été fondée le 8 juillet 1711 à la suite de la découverte par les bandeirantes, (pionniers), d'or dans les rivières du Minas Gerais, vers la fin du 17 ème siècle. Elle se nomme alors Vila Rica. Une foule de chercheurs d'or, ont été bientôt rejoints par des commerçants, qui s'y installent pour y faire fortune. Ouro Preto devient rapidement une ville non seulement prospère mais aussi très importante : vers 1750, elle comptait plus d'habitants que Rio de Janeiro ou New York. 

La richesse de la ville lui permet de construire une multitude d'églises baroques, dont plusieurs sont décorées par l'architecte-sculpteur Aleijadinho, "le petit estropié", surnommé ainsi car atteint de la lèpre.

Avec la fin de l'exploitation de l'or dans l'état du Minas Gerais, la ville est peu à peu abandonnée et à ce titre a très peu changé depuis cette époque.

La ville d'Ouro Preto est construite sur plusieurs collines aux pentes relativement raides, d'où l'on peut profiter de nombreux points de vue, ce qui lui donne un cachet tout particulier. La ville est classée au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO depuis 1980.  On est à à 475 km de Rio.



Nous avons galéré pour trouver un logement. tout était complet. C'est une ville qui grimpe  et qui a gardé ses pavés ! épuisant ! Nous avons passé la première nuit dans un hôtel "de luxe" pour nous, et nous avons trouvé une pousada plus simple le lendemain matin.


Ouro Preto est une superbe ville, il y a plein de petites ruelles pleines de charme avec des maisons coloniales, et des églises à n'en plus pouvoir.

Ouro Petro est une ville universitaire. Les étudiants se regroupent en co-location, en résidences universitaires, qu'on appelle les Republicas. Le soir, il y a beaucoup d'animation, dû à la présence de tous ces jeunes. Nous sommes allées dans un bar.